Logo Airbus vs Boeing
Les courbes

Ces statistiques, qui font la une des journaux et la firté des citoyens des pays concernés, sont révélateurs mais ne disent pas tout.

Ils sont surtout révélateurs de tendances, mais les résultats financiers (révélateurs d'erreurs stratégiques par exemple) ou simplement le chiffre d'affaire global seraient plus intéressants à observer. Vendre 100 petits avions peut ainsi s'avérer moins intéressant (économiquement parlant) que d'en vendre 10 gros.
Un vol de formation de B747 et B777
Formation de B747 et B777
Cette statistique économique ne voudrait cependant rien dire, et il faudrait l'observer avec plusieurs années de retard, et pour une bonne raison : les marchés sont signés en dollars, et les fluctuations de la monnaie américaine rendent pour Airbus la tache très difficile !

Lorsque la société européenne vend des avions à un prix fixé en $, lorsqu'elle les livre et perçoit le coût de la vente quelques années plus tard, les bénéfices peuvent s'avérer très différents ...

La courbe des livraisons est donc finalement la plus révélatrice.

Et dans les temps de crise que l'on traverse aujourd'hui, nombre de compagnies "réduisent la voilure", et annulent leurs commandes ou demandent la remise à plus tard de leur réception.
Mais tout cela n'est pas forcémet qu'une mauvaise nouevelle pour les constructeurs qui peuvent ainsi tenter de rattraper leurs retards ...